..Quasi placé en ordre utile pour accéder à la D2, le Racing va payer cher l'erreur d'affiliation. Le retour en Promotion se profile…
La perspective d'évoluer alors dans cette division sans moyen financier, suite au désistement annoncé du donateur principal devenu entre-temps président, a poussé ce dernier et les dirigeants en fonction à accepter la proposition du nouveau club en formation à Mouscron : celle de reprendre en 2010 le matricule 216 afin de lui permettre d'évoluer d'emblée en Promotion. Quelques administrateurs du Racing ont choisi d'accompagner le matricule historique dans le nouveau" Royal Mouscron- Péruwelz" (RMP)

Saison 2010-2011 : une nouvelle aventure et un titre !


Mais pour les bénévoles et les sympathisants de l'historique Racing, le livre ne s'est pas refermé. Les administrateurs de 1996 créent en mai 2010 le Péruwelz Football Club asbl, titulaire du matricule 9540. Dans ce cadre, l'asbl Racing est restée propriétaire des terrains et des installations du stade de la Verte Chasse, en les mettant par convention à la disposition du Péruwelz FC.

Au niveau purement sportif, le nouveau matricule, lors de cette saison 2010-2011, a décidé de lancer deux équipes Premières en P4. L'équipe « A » va décrocher le titre. L'objectif des dirigeants était d'atteindre au plus vite la P2, un échelon qui semble correspondre au potentiel d'une ville comme Péruwelz.

Saison 2011-2012 : nouvelle accession


Via le tour final, l'équipe A du Péruwelz FC obtient son passeport pour la P2 en mai 2012. Une double accession en deux ans pour la bande à Patrice Meurant. Le but sera bien entendu de se stabiliser à ce niveau avant de tenter l'aventure vers la P1.

Saison 2012-2013 : l'équipe B monte et les jeunes cartonnent


Encore une montée pour la Péruwelz FC ! Cette fois, c'est l'équipe B qui accède à la P3. Très loin du top 5 à la mi-championnat, les joueurs de Benoît Cicigoï réalisent un excellent second tour et se hissent au tour final. Ils valident leur ticket pour la P3 lors d'une rencontre mémorable face à Péronnes-lez-Binche, dans une ambiance hostile. Des images que plus jamais personne ne souhaite revoir. La fête à Péruwelz, elle, sera belle. L'équipe A livre une belle saison en P2 mais échoue au premier stade du tour final.

Les jeunes ne sont pas en reste puisque les U17 et les U21 sont sacrés champions dans leur série. Le blé qui lève… En même temps, le ministre des Sports André Antoine annonce la subsidiation d'une grande tribune et de vestiaires entre les terrains 1 et 2, à la place de l'ancienne tribune historique.

Saison 2013-2014 : grosse émotion…


En octobre 2013, les pelleteuses entrent en action pour démolir l’ancienne tribune datant des années 20. L’émotion est à son comble et plusieurs supporters de la première heure ne manqueront pas de découper un morceau de tribune en guise de souvenir. La nouvelle structure est en cours d’aménagement. La fin des travaux est prévue pour ce mois de septembre 2014.

Côté sportif, l’équipe A, en P2, remporte la coupe du Hainaut à l’issue d’un match à rebondissements. Péruwelz affronte le Pays Blanc sur le terrain de Wiers le 1er mai. Menés 0-2 à la pause et réduits à dix, les joueurs de Patrice Meurant reviennent avec le couteau entre les dents et renversent la vapeur pour s’imposer 3-2. La coupe est pleine !

La P2 joue aussi les premiers rôles en championnat et se qualifie pour le tour final. Pour qu’une équipe puisse accéder à la P1, il faut que Châtelet remporte le tour final interprovincial. Durant la compétition, l’équipe du PFC va grandir au fur et à mesure que les chances de montée commencent à se préciser. Péruwelz élimine d’abord le Pays Blanc 4-3 (décidément…) avant d’écarter la Montkainoise (2-1). Le PFC doit alors disputer une triangulaire avec Binche et Gerpinnes. Les Péruwelziens écartent d’abord Binche (5-1) et se déplacent à Châtelet pour y défier Gerpinnes le 29 mai. Châtelet ayant remporté le tour final interprovincial, c’est désormais une certitude, une place se libère en P1. Un nul suffit mais le PFC met un point d’honneur à l’emporter sans discussion (2-6) et monte en P1. Quelle saison !

En P3, l’équipe B, après une première tranche de très bonne facture (22 sur 30), traverse une période plus difficile et doit finalement attendre la dernière journée pour se sauver en écartant un voisin, Leuze/Lignette. Au niveau du coaching, c’est Michel Polo-Romero qui prendra en mains la P3 en vue de la saison 2014-2015. Il succède à Benoît Cicigoï, non reconduit et qui entraînera Beloeil B.

L'histoire du Péruwelz FC continue…